Voyage à l’étranger en voiture électrique : 10 conseils pour recharger son véhicule !

Organiser un long trajet avec une voiture électrique peut devenir source de préoccupation pour le conducteur à cause de l’autonomie limitée. Pour rouler en toute sérénité, un minimum d’organisation est de rigueur au niveau de la recharge.

1 – Faire le plein à domicile

Avant de partir, la priorité est de faire le plein de son véhicule à la maison. Cela permet de faire des économies puisque le coût de la recharge sur les bornes publiques à l’extérieur est relativement cher. La veille du départ, il est conseillé de lancer la recharge sur sa Wallbox domestique. Il est possible d’utiliser l’application combinée à la borne pour programmer la recharge, durant les heures creuses afin de faire le plein à moindre coût.

2 – Planifier l’itinéraire

Afin de prévenir tout risque de décharge de batterie, il faut procéder à une analyse préalable de l’itinéraire avant le début du voyage. Il est impératif de vérifier que des options de recharge sont disponibles en cours de trajet. À cette fin, un certain nombre d’applications de mobilité électrique sont à disposition pour assister le conducteur dans cette démarche. Il est conseillé de privilégier des itinéraires comportant une variété de stations de recharge afin de disposer du maximum d’options tout au long du parcours. De plus, l’automobiliste a la possibilité de tirer parti des emplacements de recharge mis à disposition par des entreprises sur leurs parkings tels que les centres commerciaux qui, à l’occasion, proposent des bornes de recharge gratuites.

3 – Utiliser les bornes de recharge rapide ou accélérée

Afin de réduire la durée du trajet, il est recommandé de minimiser le temps de recharge du véhicule électrique. Pour ce faire, il est conseillé de privilégier les bornes rapide ou accélérée suivant les capacités de la voiture. En revanche, il vaut mieux ne pas recourir aux bornes de recharge rapide si le véhicule n’est pas en mesure d’atteindre la puissance maximale délivrée par la borne. Par exemple, avec une ZOE sans chargeur rapide ou une Tesla, la puissance est bridée à 22 kW sur une prise Type 2 d’un chargeur rapide délivrant 43 kW. Dans ce cas, l’utilisation de la borne pourrait gêner d’autres conducteurs et l’utilisateur pourrait également être confronté à des tarifications basées sur la durée d’utilisation.

4 – Vérifier les modalités d’accès aux bornes de recharge

59 % des conducteurs de véhicules électriques possèdent au moins deux cartes de recharge. En pratique, une seule carte de recharge est généralement suffisante, même lors de déplacements à l’étranger. Cependant, il est conseillé d’en avoir plusieurs en réserve au cas où la première serait perdue ou que des problèmes inattendus surviendraient. Il est recommandé d’activer la carte de recharge au moins deux semaines avant le départ et de procéder à des vérifications pour garantir son bon fonctionnement avant d’entamer le trajet. À noter que grâce à la multiplication des bornes, il est désormais possible de recharger sans carte de recharge en scannant un QR code (recharge ad hoc) ou en effectuant un paiement sans contact. Sur certaines bornes, il est également possible de débuter et de mettre fin à une session de recharge en utilisant l’application EV Charging.

5 – Optimiser l’autonomie

Le style de conduite a un impact direct sur l’autonomie du véhicule. Afin d’optimiser cette autonomie, il vaut mieux privilégier les routes secondaires plutôt que les autoroutes, car en général, la consommation de carburant sera moindre. Dans la mesure du possible, il est conseillé de réduire l’utilisation de la climatisation, du chauffage ou d’autres dispositifs sollicitant la batterie du véhicule, car ils ont un impact sur l’autonomie. Limiter le poids de la voiture contribuera aussi à réduire la consommation. Le conducteur doit également choisir un mode de conduite plus modéré en évitant les accélérations brusques et fréquentes tout en réduisant sa vitesse.

6 – Télécharger les bonnes applications mobiles

Pour faciliter la gestion de la mobilité électrique, il existe plusieurs applications et ressources en ligne disponibles. Parmi celles-ci, Electromaps et Chargemap se distinguent en répertoriant de manière exhaustive toutes les bornes de recharge disponibles tant au niveau national qu’à l’échelle européenne. Un autre outil précieux pour les conducteurs de véhicules électriques est le site web A Better Routeplanner. Cette plateforme propose un service de calcul d’itinéraire spécialement adapté aux VE. En quelques instants, elle évalue le trajet et indique où le conducteur doit se rendre pour recharger sa voiture et la durée approximative nécessaire pour le rechargement.

7 – Choisir les bornes de recharge mobile

Avoir une borne de recharge mobile confère une indépendance totale par rapport aux bornes fixes et aux bornes publiques disponibles dans l’espace public comme les stations-service et les parkings publics. Une borne mobile garantit la possibilité de recharger le véhicule littéralement partout, même dans des endroits dépourvus de bornes de recharge publiques. La seule condition requise est l’accès à une prise électrique.

8 – Privilégier les lieux avec des bornes de recharge

De nombreuses entreprises d’accueil notamment des hôtels investissent de plus en plus dans des bornes de recharge pour attirer une clientèle possédant des véhicules électriques. Il est recommandé de sélectionner une destination équipée. Il est possible de vérifier la disponibilité de chargeurs au sein de la destination en consultant les sites de référencement de bornes.

9 – Choisir une voiture à forte autonomie

Sur le marché, il existe de nombreuses voitures électriques à autonomie très élevée. Parmi eux figurent le Mercedes EQS 450+ de 725 km, le Mercedes EQE 350+ de 639 km, le Hyundai Ioniq 6 de 610 km, la Tesla Model S de 600 km, la Ford Mustang Mach-E de 600 km ou le BMW i4 eDrive 40 de 590 km. Les gros rouleurs ont intérêt à privilégier ces modèles pour pouvoir rouler l’esprit tranquille lors de longs trajets.

10 – Garder son sang-froid

Garder son calme est de rigueur en cas de problèmes de recharge, car la plupart des problèmes peuvent être résolus. Si la borne de recharge ne fonctionne pas, il suffit de contacter le numéro de téléphone affiché sur l’appareil pour obtenir de l’aide. En cas de dysfonctionnement de la carte de paiement, il faut réessayer plusieurs fois, car dans le cas de nombreuses transactions en cours, le traitement peut prendre du temps.

Commenter